Atelier plantes tinctoriales

un jardin "Le lapin ouvrier" et un café associatif

Article publié le jeudi 16 juillet 2009 par jpplejardinier
Mis à jour le mardi 28 juin 2011
Site à visiter: Site du Moulin à café
…. "Le moulin à café"

Place de la Garenne dans le XIVème arrondissement, on peut à la fois jardiner (au Lapin ouvrier , à l’intérieur de l’espace vert de la Ville de Paris) et suivre les ateliers du Café associatif "Le moulin à café".

Par exemple l’atelier de plantes tinctoriales animé par Florence le Samedi 13 Juin 2009….

Post-Scriptum

Et si chaque jardin cultivait une tinctoriale pour Florence et ses élèves…

Forum de l'article

  • un jardin "Le lapin ouvrier" et un café associatif
    24 juillet 2009, par Rosalie

    Juste une précision : mordancer n’est pas teindre comme le dit Florence Lamouret, c’est "Appliquer un mordant sur une étoffe pour faire prendre la teinture".

    Ou "Décaper une surface en métal avec un acide".

    Teindre, c’est le fait d’appliquer la substance colorante sur un support et ensuite,( ou avant dans de rares cas), on fait prendre la couleur sur le tissu avec de l’alun qui a plein de qualités (propriétés cicatrisantes, antiseptiques, déodorantes ou imputrescives de la pierre d’alun sont dues aux qualités bactérostatiques de l’alun).

    L’intérêt est aussi d’utiliser des fibres végétales comme l’ortie ou le chanvre, ou le lin qui ont une couleur naturelle. l’ortie a fourni longtemps une fibre utilisée dans l’armée très solide, de couleur kaki !


  • un jardin "Le lapin ouvrier" et un café associatif
    26 juillet 2009, par jpplejardinier
    Contrairement à ce que dit Rosalie, Florence explique très clairement le terme "mordancer". JPP

    • un jardin "Le lapin ouvrier" et un café associatif
      27 juillet 2009, par Rosalie

      Milles excuses, j’avais pas compris correctement !

      Quand même, des choses ne sont pas claires , car l’expression grand teint a été forgée exprès pour désigner certains colorants qui "tenaient", d’où une liste de plantes où figure bien sûr la garance !

      Les autres plantes colorantes étant nommées "petit teint" se sont retrouvées dévalorisées, ayant perdu culture et usage.

      Une Animatrice jardin m’a recommandé :

      "Couleurs Végétales, teintures, pigments et encres" de Michel Garcia.

      Et là sur une bête page web, on a un vrai atelier ! Je pense que l’année prochaine, nous aurons d’autres ateliers de teinture végétale sur Paris car cela intéresse beaucoup les filles, allez savoir pourquoi !


  • un jardin "Le lapin ouvrier" et un café associatif
    31 juillet 2009, par salpiglossis
    Bonsoir. Moi, j’aimerai bien savoir aussi, une fois le tissu teint, comment la couleur arrive à tenir sur l’etoffe. je veux dire, est il nécessaire de le "fixer", d’une façon ou d’une autre ? Et après les tissus sont ils lavables à 30°, par exemple ?

    • un jardin "Le lapin ouvrier" et un café associatif
      2 août 2009, par jpplejardinier
      Bonjour, Si j’ai bien compris, c’est l’expérience qui montre si la teinture se fixe durablement ou pas. La garance ça tient…
 
CONTACT| Propulsé par SPIP 1.9.2c | Squelette sandnyko 1.3.2 | Suivre la vie du site RSS | Navigateur conseillé: Firefox 2