A l’angle de la Rue Fessart et de la Rue Clavel (XIXème)

Jardin Fessart (XIXème)

Article publié le dimanche 25 juin 2006 par jpplejardinier
Mis à jour le mercredi 8 février 2012
Ouverture sous la pluie

Après presque deux années de tractations avec la Mairie

Ouverture du Jardin Fessart sous la pluie.

Ce jardin collectif, comporte des parcelles pour les enfants des écoles.

Les grilles façon "square", le panneau d’affichage, tout ceci est standardisé par la Mairie.

Ceci ne correspond pas tout à fait à l’idée que je me fais d’un jardin partagé. L’expérience montre qu’un jardin sans grilles n’est pas nécessairement vandalisé (exemple de Tanger Maroc). Et l’uniformisation indique bien que tout pouvoir n’est pas laissé aux habitants d’un quartier pour imaginer "son" jardin. Au final, les bricolages, les cabanes de bric et de broc, les haies des Jardins ouvriers, c’était pas mal, non ?

Vidéo de l’inauguration

Post-Scriptum

Deux ans d’attente, une ouverture stupide à une semaine des vacances (démarrer un jardin en Juillet, même un non-jardinier comprend que c’est galère et la Mairie ne fournit pas les marteaux piqueurs pour défoncer la terre). On ne m’ôtera pas de l’idée que certains fonctionnaires, hostiles aux jardins partagés, freinent tant qu’ils peuvent les installations.

Documents joints

Ouverture du jardin (120.8 ko)
Format : JPG
A gauche, la présidente
 
Le terrain (102.8 ko)
Format : JPG
Qui aurait dû être bêché à l’automne
 
Grille (105.1 ko)
Format : JPG
Marque de fabrique de la Mairie
 
 

Forum de l'article

  • Jardin Fessart (XIXème)
    30 janvier 2007, par cybergenes

    Il est à la fois facile et difficile de répondre après si longtemps. Mais 7 mois d’utilisation permet une réflexion. Je ne parlerai pas de bilan, je ne suis pas autorisée.

    Je souscris à bien des critiques de JPP, mais l’expérience a montré que le zèle des jardiniers aidés par le temps remarquable de juillet et la pluie d’août ont permis un démarrage record de ce jardin qui jusqu’à l’automne a offert à la vue des passants et à la satisfaction des jardiniers fleurs et légumes en assez grande abondance. L’hiver et la réorganisation en cours offre un spectacle différent, c’est normal.

    Les grilles étaient parait-il prévues pour un terrain de basket, d’où leur hauteur… On pourrait faire oplus bas, c’est vrai. Mais je continue à penser que le principe de grilles est bon : si vous examinez les trottoirs de nos rues, vous remarquerez que les déjections canines en font souvent l’ornement. Que serait-ce alors du jardin Fessart où nul service de propreté ne viendrait y remédier, et les crottes de chien ne font pas un bon engrais. De plus il serait trop tentant de couper l’angle pour se rendre de la rue Clavel à la rue Fessart ou le contraire et si l’on peut espérer que les adultes respectent les chemins, que penser des petits enfants qui, lors de leur visite au jardin et malgré la surveillance de leurs parents, piétinent allègrement les plates-bandes…

    D’ailleurs les ipomées et haricots d’Espagne qui les ont vite colonisées leur ont donné un autre aspect.

    Bref, malgré ses défauts, ce jardin est une réussite et les habitants du quartier l’ont adopté et en suivent l’évolution. On en parle même dans les queues aux caisses de nos mini-supermarchés.


    • Jardin Fessart (XIXème)
      31 janvier 2007, par JPP le jardinier

      Je n’ai jamais douté que le jardin Fessart serait un très beau jardin….ce qu’il est effectivement. Mes remarques concernaient plutôt les jardins partagés en général.

      Si les crottes de chien ne font pas un bon engrais, ce n’est pas non plus un pesticide façon Monsanto.

      Je suis pour que les enfants puissent (modérément) piétiner le jardin (sauf les semis bien sûr). Entre le jardin et les enfants, je choisis les enfants.

      Un passage piéton à travers le jardin : pourquoi pas ? Ca donnerait une occasion aux passants de l’admirer.

      Grilles : je ne pense pas qu’elles soient spéciales baskett : on les retrouve dans tous les jardins aménagées par la Ville. La question que je pose ne concerne pas spécialement le jardin Fessart. Supposons que les jardins partagés qu’on installe ne soient pas "éphémères". On aurait le temps de voir si la nécessité de grilles s’impose…

      Un nouvel espace vert vient de naître au Nord de Paris, à la demande des habitants (j’ai oublié son nom). Ils ont également souhaité qu’il n’y ait pas de grilles en souvenir de la friche qui préexistait. Affaire à suivre…


      • Jardin Fessart (XIXème)
        23 juillet 2007, par Lilou
        Bonjour, Je suis une ancienne habitante de ce quartier, et j’ai découvert ce "jardin" ce WE. Je n’aime pas du tout son aspect totalement articifiel, on se demande ce qu’il fait là. Je ne parle même pas des grilles et de la petite porte, repoussantes au possible. Ca fait style : "Nous avons tellement mauvaise conscience d’avoir dévasté [et non rénové ou réhabilité !] le quartier que nous vous avons préservé un petit carré de verdure." Carré de verdure bien ridicule et bien insignifiant à côté de l’imposant et massif bâtiment de la Clinique des Buttes-Chaumont. Mais bon, je vois que ça plaît à certains, et il est vrai qu’un classique bric-à-brac de jardin ouvrier n’aurait su receler les mêmes essences aromatiques et poétiques qu’un carré de verdure estampillé "bobo parisien".

        • Jardin Fessart (XIXème)
          24 juillet 2007, par JPP le jardinier
          Je trouve le message de Lilou en Juillet un peu sévère. Je ne me prononcerai pas sur la bobocratie. Mais ce message fait écho à mon souhait de voir naitre dans Paris des jardins non standardisés, spontanés, partie prenante d’une reconquête du matériel urbain par les habitants. Et de voir les habitants maitriser les décisions d’urbanisation qui les concernent…

          • Jardin Fessart (XIXème)
            19 août 2007, venant de aaubervilliers-652-1-29-11.w83-112.abo.wanadoo.fr
            Cher JPP, Vous me trouvez un peu sévère, mais si je comprends bien : 1) vous ne semblez pas non plus porter les bobos dans votre coeur ; 2) vous souhaitez des jardins non standardisés, etc., etc. 3) vou êtes pour que les habitants maîtrisent les décisions d’urbanisation qui les concernent… Donc nous sommes d’accord à 100 %, n’est-ce pas ? Ou alors je n’ai pas bien compris votre message. Ou alors ma prétendue sévérité réside uniquement dans mon franc-parler, c’est peut-être plutôt ça, non ?

            • Jardin Fessart (XIXème)
              19 août 2007, par JPP le jardinier
              Chère Lilou en Août, Eh oui je pense qu’on est d’accord sur pas mal de points. Cependant, je pense qu’il ne faut pas porter de jugement définitif sur le jardin Fessart. Il s’y passe malgré tout des choses comme dans tous les jardins et la discussion n’y est pas close…

              • Jardin Fessart (XIXème)
                20 août 2007, par Lilou
                Cher JPP, Vous êtes tellement sympatique que je veux bien reconnaître que mon jugement a été disons plutôt hâtif que définitif ! Donc à l’occasion d’un prochain passage dans le quartier, je suis éventuellement prête à revoir les choses différemment. Et si c’est en votre présence, ce serait avec d’autant plus de plaisir ! Signé Lilou peut-être en Septembre.

                • Jardin Fessart (XIXème)
                  22 août 2007, par JPP le jardinier

                  Chère Lilou en Septembre,

                  Merci d’abord de me trouver sympathique. Ca me change de ceux de mes correspondants qui se bornent à compter mes fautes d’orthographe.

                  Ce que je voulais dire , c’est qu’il se passe toujours quelque chose dans un jardin, même si hélas la mise au pas du Jardin solidaire semble avoir fermé pour un temps la possibilité de faire passer des choses importantes à travers un jardin partagé parisien.

                  D’accord pour en discuter si vous passez par là. Faites signe par mail (mon adresse est sur la page d’intro de mon blog).


                  • Jardin Fessart (XIXème)
                    3 juillet 2008, par Lilou

                    Cher JPP,

                    Pratiquement une année déjà que je vous ai écrit, je suis repassée trois ou quatre fois par la rue Fessart et… je n’ai toujours pas changé d’avis !

                    Mais bon, je vais cesser de m’acharner sur ce pauvre jardin…

                    J’envisage de venir régulièrement dans le quartier au cours de l’été et compte bien venir vous faire un petit coucou, rue de Crimée, dites-moi quels jours vous conviendraient.

                    Lilou en juillet (qui n’a pas trouvé votre adresse mail sur la page d’intro)


                    • Jardin Fessart (XIXème)
                      4 juillet 2008, par jpplejardinier
                      Chère mystérieuse Lilou, Je suis à votre disposition pour visiter Saint-Serge à partir du 11 Juillet. Vous pointez un oubli lié à la migration de mon site vers une version plus récente de mon logiciel (SPIP). En attendant de réparer cette lacune, voici mon mail : jpp.lejardinier@free.fr. A bientôt, JPP
 
CONTACT| Propulsé par SPIP 1.9.2c | Squelette sandnyko 1.3.2 | Suivre la vie du site RSS | Navigateur conseillé: Firefox 2